Le streaming pour les amateurs de cinéma

Sur la plateforme de streaming suisse filmingo, vous trouverez des nouveautés soigneusement sélectionnées, des classiques intemporels et des documentaires exceptionnels. Tous les films peuvent être loués individuellement ou par abonnement.

Le streaming pour les amateurs de cinéma

Sur la plateforme de streaming suisse filmingo, vous trouverez des nouveautés soigneusement sélectionnées, des classiques intemporels et des documentaires exceptionnels. Tous les films peuvent être loués individuellement ou par abonnement.

Catalogue régulièrement mis à jour des nouveautés et des classiques
Films en version originale et sous-titrée
Programmation par des amateurs de cinéma
Soutenir le cinéma indépendant
Abonnements et prix
Suggestion de la semaine
Medianeras (2011)
Gustavo Taretto
Argentine
90′
Bonus: cour métrage
Martin et Mariana vivent tous les deux à Buenos Aires, dans la solitude. Lui, concepteur de sites Internet travaille essentiellement chez lui et cela tombe bien car il est plutôt agoraphobe. Elle, architecte, peine à trouver un emploi et décore des vitrines en attendant. Les deux ont en commun d’essayer de se remettre d’une rupture amoureuse et, même s’ils ne se connaissent pas, d’habiter la même rue de la capitale argentine où ils se croisent, lui avec le petit chien abandonné par son ex, elle les bras encombrés de ses mannequins. Comédie romantique dont le personnage de Martin semble sortir tout droit d’un film de Woody Allen, et dont le ton léger et souvent humoristique n’empêche pas, au contraire, une réflexion profonde, et étonnante par sa rigueur, sur la vie et l’architecture urbaine. *************** Une comédie urbaine Cela aurait pu être une bluette, comme Hollywood nous en abreuve si souvent, dont l’issue heureuse est attendue, sur la rencontre de deux êtres perdus dans une grande ville. Medianeras est bien plus que cela. Il y a d’abord ce monologue, qui ouvre le film, décrivant la ville portègne dans un style à la fois poétique, sociologique, urbanistique. La pertinence des idées que ce monologue surprenant développe lui donne une force extraordinaire et transforme totalement le ton de cette comédie romantique. Une fois les deux personnages présentés, dont on a compris tout de suite qu’ils finiront par se rencontrer et s’aimer à coup sûr, on peut s’attacher à suivre leurs pérégrinations en parallèle dans la jungle urbaine de Buenos Aires. Et c’est là que nous allons de surprises en surprises car le jeune réalisateur Gustavo Taretto développe son récit avec une imagination foisonnante, imprévisible, qui nous fait découvrir ses personnages et une ville comme rarement un cinéaste l’aura fait. Le ton reste léger tout au long du film, avec des scènes du plus haut comique ( Mariana obligeant un soupirant à grimper 20 étages car elle a peur de l’ascenseur). Il faut souligner ici les prestations époustouflantes des deux acteurs, Pilar López de Ayala ( Mariana) et Javier Drolas. La première campe une Mariana émouvante et drôlatique, lui un Martin « geek » dépressif et paumé. Pourtant, les sujets à réflexion ne sont pas éludés, que ce soit la solitude, le désarroi de la jeunesse ou l’urbanisation comme reflet d’une société. Ils sont aussi traités avec la même précision que la description urbanistique de Buenos Aires de l’introduction. Le passage du réalisateur par la publicité lui a aussi appris l’importance du rythme dans le déroulement d’une histoire, pour que celleci garde sa fraîcheur jusqu’au final attendu. Il s’ajoute à cette comédie si argentine une dimension universelle car cette histoire pourrait se déplacer dans bien des mégalopoles de la planète avec leurs avenues, leur gratteciel rutilants de verre avoisinant des bâtisses délabrées, leur foules anonymes stressées où l’on se côtoie sans jamais se rencontrer. Comédie urbaine, Medianeras (qui désigne les murs ou les maisons mitoyennes) est sans conteste aussi, et surtout, une superbe réflexion sur le monde urbain à l’ère du virtuel. Martial Knaebel ************ «MEDIANERAS était un court métrage qui remporta 40 prix dans le monde entier - un court métrage qui recelait en lui un long métrage. Notre objectif était de mettre au jour le long métrage. Dans le film EL SOL DEL MEMBRILLO (LE SONGE DE LA LUMIERE), Víctor Erice médite entre autres sur l’obsession d’Antonio López de peindre l’arbre qu’il avait planté et qu’il voyait grandir dans son jardin. L’arbre change au fil du temps, avec les saisons et spécialement en fonction de la luminosité. MEDIANERAS est mon arbre. Je l’ai planté il y a plus de quatre ans et je l’ai regardé grandir depuis. Pour reprendre l’analogie avec la peinture, le court métrage révèle le geste du coup de pinceau, la palette de l’artiste, le tronc qui le maintient en place, les branches principales et la couleur de ses feuilles. Maintenant, avec le long métrage, vient le moment d’entrer dans le détail, d’explorer la profondeur et les nuances, les ambiguïtés et les contradictions. L’histoire change exactement de la même façon que la ville qui lui sert de scénario : Buenos Aires. Certaines des scènes se fanent tandis que d’autres fleurissent.» (Gustavo Taretto)
Ajouté à la liste
Supprimé de la liste
La requête a échoué. Veuillez vous assurer que vous êtes connecté à Internet et réessayer. Si cela ne vous aide pas, nous serons heureux de vous aider par e-mail à l'adresse support@filmingo.ch ou par téléphone au +41 56 430 12 30
Pour utiliser votre liste, prière de vous identifier ou, si vous n'avez pas encore de compte, d'en créer un.
Qu’est-ce qui ne se cache pas derrière les façades? Quelles histoires sommeillent donc là derrière? Une question qui se pose aujourd’hui plus que jamais. Dans Medianeras, Mariana et Martín vivent dans la même rue à Buenos Aires. La ville les réunit et les éloigne à la fois. Ces deux-là, qui aspirent à l’amour, vont-ils finalement se rencontrer? Un film léger qui nous touche particulièrement en cette période de rencontres virtuelles et nous laisse aussi espérer la possibilité que cela se passe autrement.

Première cinéma

Les cinémas sont encore fermés – cependant, nous ne voulons pas vous priver de nouveaux films et nous continuerons de programmer chaque semaine une première sur filmingo.

Paul Nizon: Un clou dans la tête (2020)
Christoph Kühn
Suisse
81′
Il est l’un des grands solitaires de la littérature contemporaine : Paul Nizon, né à Berne en 1929. Romancier et père de famille, il gagne d’abord sa vie grâce à des travaux journalistiques dans lesquels il critique son pays d’une plume acérée. Au début des années 1960, il se consacre entièrement à la littérature. Bien qu’il soit rapidement célébré comme auteur, il abandonne tout en 1977 : Nizon déménage à Paris, et prend le risque d’une libération radicale pour réaliser son rêve d’une existence poétique. Le « grand magicien de la langue allemande », comme le qualifie Le Monde, voit son œuvre, traduite en plusieurs langues, saluée par de nombreux prix et distinctions. « Paul Nizon : Un clou dans la tête » parle de la quête existentielle sans compromis de l’écrivain. Au cœur du film, l’aventure humaine de Nizon dans un appartement exigu, donnant sur une arrière-cour, là où il a passé ses premières années parisiennes : une sorte de poste-frontière où il lutte pour parvenir, en écrivain indépendant, à une autre vie, la vie en poésie. Avec éloquence, beaucoup d’humour et d’ironie, Paul Nizon accorde au réalisateur Christoph Kuhn l’accès à sa biographie et à son travail de création. Il se dessine ainsi le portrait intime, aux multiples facettes, d’un grand homme de lettres et d’un penseur incisif, pour lequel la prise de risque existentielle et la prise de risque dans l’écriture se fondent en une seule œuvre d’art.
Ajouté à la liste
Supprimé de la liste
La requête a échoué. Veuillez vous assurer que vous êtes connecté à Internet et réessayer. Si cela ne vous aide pas, nous serons heureux de vous aider par e-mail à l'adresse support@filmingo.ch ou par téléphone au +41 56 430 12 30
Pour utiliser votre liste, prière de vous identifier ou, si vous n'avez pas encore de compte, d'en créer un.
Nuestras madres (2019)
César Díaz
Guatemala
76′
Ernesto est anthropologue auprès d’une fondation privée médico-légale: il donne un nom à des squelettes déterrés, pour les remettre à des familles en deuil. Il est des films qui arrivent à point. Nuestras Madres est de ceux-là, qui nous remet en mémoire le drame immense qu’a vécu le Guatemala lors d’une guerre civile meurtrière surtout pour les populations indigènes et qui a duré 30 ans. Le Soir écrivait: «Un bouleversant travail de mémoire.»
Ajouté à la liste
Supprimé de la liste
La requête a échoué. Veuillez vous assurer que vous êtes connecté à Internet et réessayer. Si cela ne vous aide pas, nous serons heureux de vous aider par e-mail à l'adresse support@filmingo.ch ou par téléphone au +41 56 430 12 30
Pour utiliser votre liste, prière de vous identifier ou, si vous n'avez pas encore de compte, d'en créer un.
Les rivières (2019)
Mai Hua
France
97′
En 2013, avec sa mère et ses deux enfants, Mai Hua ramène sa grand-mère mourante du Vietnam en France. Alors que cette dernière renaît de manière miraculeuse, un passé non résolu refait surface : Mai devient l’héritière de cette mémoire familiale complexe et douloureuse qu’elle ne veut pas transmettre à sa fille.
Ajouté à la liste
Supprimé de la liste
La requête a échoué. Veuillez vous assurer que vous êtes connecté à Internet et réessayer. Si cela ne vous aide pas, nous serons heureux de vous aider par e-mail à l'adresse support@filmingo.ch ou par téléphone au +41 56 430 12 30
Pour utiliser votre liste, prière de vous identifier ou, si vous n'avez pas encore de compte, d'en créer un.

Le cinéma d'auteur pour Noël
Offrez un abonnement

  • Accès à la collection entière
  • Quatre options d'abonnement
  • Avec carte-cadeau digitale ou envoyée par poste
  • Valable immédiatement après l'achat

Dès CHF 49

Vers les abonnements-cadeau

L'école et l'éducation

Neuland (2013)
Anna Thommen
Suisse
96′
Ils viennent de loin, ont voyagé en avion, train, bus ou bateau. Maintenant ils se retrouvent dans la classe d’intégration de Christian Zingg à Bâle. Cet instituteur enseigne pendant deux ans la langue et la culture de notre pays à des jeunes du monde entier. Parmi eux, Ehsanullah d’Afghanistan, 19 ans, qui a traversé la mer dans un petit bateau pneumatique, et les montagnes à pied. Ou encore Nazlije et Ismail, une soeur et son frère albanais qui ont quitté leur pays pour des raisons familiales et qui habitent maintenant chez des proches. Ces trois, et tous les autres élèves de la classe de Christian Zingg, espèrent laisser derrière eux leur passé et pouvoir vivre leurs rêves en Suisse. L’enseignant ne nourrit en eux aucune illusion quant à leurs chances plutôt minces de trouver une ouverture professionnelle dans un pays étranger. Cependant, ce prof travaille inlassablement pour que ses élèves prennent confiance en eux et croient en un avenir meilleur… Primé à de nombreux festivals, ce documentaire d’Anna Thommen ouvre notre regard sur un monde peu connu. La réalisatrice tisse en un récit fluide plusieurs histoires personnelles, racontées avec beaucoup d’empathie. «Neuland» est un film engagé qui nous rapproche des personnes dont nous faisons la connaissance. Un film qui déjoue les préjugés et qui marque son public par une approche sensible et intense.
Ajouté à la liste
Supprimé de la liste
La requête a échoué. Veuillez vous assurer que vous êtes connecté à Internet et réessayer. Si cela ne vous aide pas, nous serons heureux de vous aider par e-mail à l'adresse support@filmingo.ch ou par téléphone au +41 56 430 12 30
Pour utiliser votre liste, prière de vous identifier ou, si vous n'avez pas encore de compte, d'en créer un.
Ex Libris –The New York Public Library (2017)
Frederick Wiseman
États-Unis
197′
Frederick Wiseman investit une grande institution du savoir et la révèle comme un lieu d’apprentissage, d’accueil et d’échange. La New York Public Library incite à la lecture, à l’approfondissement des connaissances et est fortement impliquée auprès de ses lecteurs.
Ajouté à la liste
Supprimé de la liste
La requête a échoué. Veuillez vous assurer que vous êtes connecté à Internet et réessayer. Si cela ne vous aide pas, nous serons heureux de vous aider par e-mail à l'adresse support@filmingo.ch ou par téléphone au +41 56 430 12 30
Pour utiliser votre liste, prière de vous identifier ou, si vous n'avez pas encore de compte, d'en créer un.
Conducta (2014)
Ernesto Daranas
Cuba
108′
Chala est un gamin dont l’enfance a été volée. Sa mère alcoolique est incapable de s’occuper de son foyer et malgré le peu d’amour qu’elle lui montre, il prend soin d’elle et de la maisonnée. Il ne connaît pas son père qui ne veut pas le reconnaître. Pour ramener de l’argent à la maison, il élève et entraîne des chiens de combat. Ce serait un délinquant en puissance s’il n’existait Carmela et Yeni. La première est la vieille institutrice de l’école, la seconde est la première de la classe... Conducta (Comportement), ce sont de superbes histoires d’amour qui s’additionnent. Il y a celles de Chala pour sa mère, pour Carmela sa vieille institutrice, pour Yeni, la petite fille sage. Ensuite, celle de Carmela pour les enfants qui lui sont confiés. La vieille institutrice montre une volonté inébranlable pour les protéger et défendre l’avenir de «ses» enfants. Il y a enfin, l’amour qu’exprime le réalisateur pour son pays, ou plutôt pour les gens qui habitent son pays. Tout cela donne un film paradoxalement et incroyablement optimiste au regard de la misère humaine et de la rigidité sociale qu’il met en scène car le film exprime une chaleur humaine qui semble capable de tout emporter avec elle.
Ajouté à la liste
Supprimé de la liste
La requête a échoué. Veuillez vous assurer que vous êtes connecté à Internet et réessayer. Si cela ne vous aide pas, nous serons heureux de vous aider par e-mail à l'adresse support@filmingo.ch ou par téléphone au +41 56 430 12 30
Pour utiliser votre liste, prière de vous identifier ou, si vous n'avez pas encore de compte, d'en créer un.

Director's Choice: Stefan Haupt

Le cinéaste Stefan Haupt a étudié à la Schauspielakademie de Zürich et travaille depuis 1989 comme réalisateur.Sur filmingo, il nous présente ses films préférés ainsi que quelques unes de ses propres œuvres comme«Le cercle» et «L'éclipse du bonheur» ou bien son documentaire «Sagrada».

L'éternité et un jour (1998)
Theo Angelopoulos
Grèce
133′
Écrivain renommé, Alexandre retrouve une lettre de sa femme Anna alors qu'il est sur le point de quitter la maison dans laquelle il a toujours vécu. Lui reviennent alors en mémoire des souvenirs, des bonheurs, des moments à côté desquels il pense parfois être passés et qu'il aimerait faire revivre pour l'éternité.
Ajouté à la liste
Supprimé de la liste
La requête a échoué. Veuillez vous assurer que vous êtes connecté à Internet et réessayer. Si cela ne vous aide pas, nous serons heureux de vous aider par e-mail à l'adresse support@filmingo.ch ou par téléphone au +41 56 430 12 30
Pour utiliser votre liste, prière de vous identifier ou, si vous n'avez pas encore de compte, d'en créer un.
Intervention divine (2002)
Elia Suleiman
Palestine
89′
A Nazareth, sous l'apparence d'une banale normalité, la ville est prise de folie. Alors que son entreprise périclite, un homme tente de prendre les choses en main pour briser le cercle des petites querelles. Il ne parvient qu'à se détruire lui-même. Cet homme est le père de E.S. Pendant ce temps, une histoire d'amour se déroule entre un Palestinien qui vit à Jérusalem et une Palestinienne de Ramallah. L'homme, - E.S. - , évolue entre son père malade et cet amour, en s'efforçant de maintenir en vie l'un et l'autre. Du fait de la situation politique, la liberté de mouvement de la femme s'arrête au poste de contrôle militaire israélien situé entre les deux villes. Il est interdit aux amants de le passer, et ils ne peuvent trouver d'intimité que dans un parking désert, juste à côté du check point. Dans l'incapacité d'échapper à la réalité de l'occupation, leur désir complice va engendrer des répercussions violentes. Contre toute attente, leurs cœurs blessés ripostent par des fantasmes qui se traduisent en prouesses étourdissantes.
Ajouté à la liste
Supprimé de la liste
La requête a échoué. Veuillez vous assurer que vous êtes connecté à Internet et réessayer. Si cela ne vous aide pas, nous serons heureux de vous aider par e-mail à l'adresse support@filmingo.ch ou par téléphone au +41 56 430 12 30
Pour utiliser votre liste, prière de vous identifier ou, si vous n'avez pas encore de compte, d'en créer un.